RÊVE DE NOHANT – GEORGE SAND ET SES AMIS MUSICIENS

16,00 20,00 

Dimanche 3 Juillet 2022 17H30
Petit Théatre de la Frette

Chopin, Liszt, Paesiello, Mozart, Schubert. Textes de George Sand

Effacer
UGS : ND Catégorie :

Concert théâtralisé autour de George Sand et ses amis musiciens avec Sandrine Carpentier, soprano, Monica Molinaro, piano et Jean-Paul Audrain, comédien.

LES  ARTISTES

LILIANE MAZERON, metteur en scène

"Nous avons tous rêvé de ces soirées fabuleuses où la conjonction des arts s’inscrivait dans l’air et dans les arbres de Nohant par la présence même des illustres artistes, hôtes de George. Son admirable prose autobiographique qui est aussi musique les fait surgir d’un passé aventureux qui nous est, maintenant encore, une projection vers l’avenir.
Et des rêves, de ceux du sommeil ou de ceux de « sa chère fantaisie », George en vit beaucoup et en écrit plus encore. Laissons-nous donc aller à ce voyage onirique où trois artistes – une trinité de « George » - se proposent d’être nos guides ; l’une chante, l’autre joue, « la » troisième… conte. Ainsi George nous apparaît-elle là, passionnée et lucide, généreuse et cynique, tendre et drue, au travers des mélodies que son rêve fait renaître.

Entrons avec elle dans la grande maison de Nohant où erre encore le fantôme de sa grand-mère, Aurore de Saxe. Promenons-nous, dans les « traînes » du Berry. Suivons-la dans sa vie aventureuse à Paris, à Majorque…. Nous serons alors introduits dans l’intimité de ses illustres amis-amants.
Souvenirs d’une vie ou correspondances poétiques, ainsi en est-il des airs anciens que lui chantait sa grand-mère, ainsi des harmonies sublimes nées sous les doigts de Liszt et de Chopin. Tantôt la musique fait naître les mots, tantôt les mots l’inspirent. Montons avec George dans la barque de son grand rêve humaniste que les chants, les rires et les passions mènent à un rivage inconnu."

 

SANDRINE CARPENTIER, soprano

Sandrine Carpentier s’est formée auprès de grandes personnalités musicales et est diplômée dans trois domaines musicaux : la flûte traversière, le chant et la direction de chœur.
Flûtiste, elle a beaucoup pratiqué l’orchestre (orchestre lyrique de Paris notamment) et la musique de chambre et l’a longtemps enseigné en conservatoire.
Chanteuse soprano lyrique, elle est régulièrement engagée par des compagnies d’opéras, des théâtres, Festivals européens et Alliances Françaises (elle a notamment a interprété Zerline dans Don Giovanni au festival des églises de la Brie des Morin, à Verdelot et à Abbeville, sous la direction de Liliane Mazeron) et fut titulaire à l’église de la Madeleine à Paris, de 1996 à 2016.
Elle aime la diversité et de ce fait interprète aussi bien des rôles d’opéras de Mozart, Strauss, Bizet ; des opérettes d’Offenbach ; des mélodies (Poulenc, Debussy, Satie…) ou lieder (Schumann, Chopin, Liszt…) que du sacré comme les Requiem de Fauré, Mozart, Brahms…
Sandrine Carpentier a enregistré plusieurs disques comme soliste : la messe en si de J.S. BACH et les 3 leçons de ténèbres de Couperin chez Quantum sous l’égide de Pascal Vigneron.
En 2010, elle intègre l’ensemble Links, produit par Laurent Jacquier, interprétant des œuvres de Steve Reich (Eighteen et Drumming) sur des Scènes Nationales comme l’Arsenal de Metz, le 104 à Paris, l’Auditorium de Lyon, la Philharmonie de Paris, Nantes, Lu, Marseille, ainsi qu’au Maillon à Strasbourg où a été enregistré un disque de la pièce Eighteen, qui a obtenu un diapason d’or en 2021. On a pu l’entendre à la gaieté Lyrique (Paris), à l’opéra de Rennes et au TAP de Poitiers à l’automne 2021 dans une autre pièce Music for Mallet.
Elle est en poste au Conservatoire Départemental Claude Debussy à Saint Germain-en Laye en qualité de professeur de chant et chef de chœur depuis 2001 et dirige le Chœur Plein Chant depuis 2017.

 

MONICA MOLINARO, piano

Monica MOLINARO a fait ses études au Conservatoire National Supérieur de     Musique de Paris (CNSMDP) où elle a obtenu un premier prix de piano dans la classe de Dominique MERLET, et un premier prix de musique de chambre. Elle a travaillé par ailleurs avec les grands pianistes Yvonne LEFEBURE et Pierre BARBIZET.
Au cours de sa carrière, Monica MOLINARO s'est produite en France et à l'étranger (Allemagne, Russie), à Paris, maintes fois à la salle Gaveau, à l'Eglise Américaine, au Théâtre de l'Ile Saint-Louis et dans divers festivals (Loire-Forez, Salon de Provence, Meudon, Festivoce Corse, Festival Debussy de Saint-Germain en Laye) et dernièrement en 2020 près de Cherbourg.
En duos, trios, quatuors, sextuors, Monica a joué avec des solistes de l'Ensemble MATHEUS et des orchestres de l'Opéra National de Paris, du Philarmonique de Radio-France, du National de Lyon dont Michel MOLINARO, son frère, est cor solo. Dans le cadre du Duo RACHMANINOV, elle a également joué et approfondi le répertoire de la mélodie russe.
Elle a participé à l'élaboration d'un projet théâtral et musical, en adaptant un répertoire de musique romantique (Brahms, Grieg, Liszt, Rachmaninov...), pour La ballade de la geôle de Reading d'Oscar WILDE. Se produisant avec le comédien Jean-Paul AUDRAIN, elle a créé ce spectacle en 2013 au théâtre du Lucernaire à Paris. Une nouvelle version de ce spectacle tourne maintenant depuis avril 2017 (Oxford, Château de Valençay, Centre International de Musique de Roussigny…), avec à présent les dernières oeuvres pour piano de BRAHMS, qui font aussi l’objet de récitals comme par exemple à l’Eglise Américaine de Paris.

JEAN-PAUL AUDRAIN, comédien

Après dix ans d’études et d’enseignement de l’EPS et quinze de pratique de théâtre amateur, Jean-Paul AUDRAIN décide, à vingt-neuf ans, qu’il sera comédien professionnel.
D’abord engagé au CDNEJ de Caen (Théâtre du Gros Caillou), il rejoint ensuite la Troupe du Théâtre de L’Epée de Bois (Les Justes, Hernani). Puis il rencontre Ivan Morane (Corneille, Molière, Marivaux, Labiche), Jean Gillibert (Racine,Schnitzler), Jean-Pierre Rossfelder (Andromaque), Pierre  Santini (Antigone, Cyrano), François Joxe (Don Quichotte, Gargantua), Daniel Leduc (L’Avare, Le Bourgeois, Le Malade), Jean-Luc  Jeener (Andromaque, Mithridate, Phèdre ) et travaillera aussi avec Serge Noyelle (Styx Théâtre) et  Jacques Gamblin (H.Cueco).
Avec sa compagnie « L’Escarboucle », il a créé les « seul en scène »; Colas Breugnon de Romain Rolland, Le Lieutenant Gustel de Shnitzler, Au bout du comptoir, la mer! de Serge Valletti ainsi que Le Baron de Faeneste d’Agrippa d’Aubigné, Dom Juan de Molière, Dialogue avec mon jardinier de Henri Cueco.
Passionné de chant, Jean-Paul Audrain a abordé le théâtre musical, à L’ARCAL de Christian Gangneron  (Baroque anglais), à L’Atelier Lyrique du Rhin (Ste Jeanne des abattoirs de B.Brecht).
Il a chanté dans Chance d’Hervé Devolder, Labiche-Offenbach, Scènes de ménage (Ivan Morane), Bourlingue (Chants marins, mélodies françaises), Tentative d’opérette en Dinguochine (Valletti, Frantz Lehar) et interprété le rôle de Papageno dans la Flûte enchantée d’après Mozart au Festival de Gavarnie.
Depuis sa création en 2009, Jean-Paul a tourné le De Profundis d’Oscar Wilde, adapté par Grégoire Couette-Jourdain (suivi de La Ballade de la Geôle de Reading avec la pianiste Monica Molinaro).
Il a également mis en scène Bajazet de Racine (rôle d’Acomat), joué les rôles de Chabelski dans  Ivanov, Kroll dans Rosmersolm d’Ibsen (L .Hétier), Firs dans La Cerisaie, Pétrine dans Platonov, Sorine dans la Mouette de Tchékhov (Y. Garouel, C. Salonne, P. Lecadre, J-L. Jeener ).
Parallèlement, après avoir interprété les Sganarelle et Pierrot / Mazetto dans une adaptation de Dom-Juan, Molière/Mozart (sous la direction de Liliane Mazeron à l’opéra d’Abbeville), il a adapté et monté une « Périchole (Offenbach) de poche »… dans laquelle il joue et chante le rôle de Don Pedro de Hinoyosa, Production Scène-Aux-Chants.
Durant ces dernières années, il a joué Polonius dans Hamlet (Festival du Bourbon), Frère Laurent dans Roméo et Juliette (E. Garraud) et Gloucester dans le Roi Lear (mis en scène en version intégrale, par Patrice Lecadre).
Début 2022, il reprend son spectacle-cabaret, intitulé Misogynie à part avec le pianiste Yves Audard, spectacle (ajourné le 31 mars 2020…) qui fait la part belle à Brassens, et auquel il rendra un hommage- anniversaire, avec un peu de retard indépendant de sa volonté.
Jean-Paul Audrain est également apparu à la télévision dans les séries policières Navarro, Les Cordier, Quai n°Un, Commissaire Moulin et au cinéma dans des films de E. Rochant, A. Zeitoun, B. Tavernier et Kad  Mérad .

Informations complémentaires

Prix

20,00 € (Tarif plein), 18,00 € (Tarif adhérent asso. culturelle ou sénior), 16,00 € (Tarif adhérent Spiriades)