BAGATELLE OPÉRA COMIQUE

BAGATELLE OPÉRA COMIQUE

LE VENDREDI 12/07/19 À 20H30
à la salle des fêtes, La Frette

20,00 € – Tarif plein
18,00 € – Tarif adhérent d’une association culturelle ou sénior
16,00 € – Tarif adhérent Spiriades-sur-Seine, étudiant, chômeur

Devenir Adhérent

Effacer

Isabelle Philippe, Soprano

    Elle s’est produite au Covent Garden, Tonhalle de Zurich, New Theater de Tokyo , Théatres des Champs Elysées et du Châtelet, Opéras de Paris, Montpellier , Marseille, Avignon, Metz … dans des rôles de premier plan, comme la Reine de la Nuit, Traviata, Thaïs, Lucia, Mimi, Micaëla, Leïla, Olympia/Giulietta/Antonia, Juliette (Gounod) aux côtés d’artistes tels qu’Alain Fondary, Jean-Philippe Lafont  ou de Roberto Servile, sous la direction de chefs tels Jacques Mercier, Manuel Rosenthal , William Christie ,Arie Van Beek ,Stephane Denève, Antonnello Allemandi…et  mise en scène par Peter Mussbach,  Pierre Barrat , Michel Fau…

       On a pu la voir à la télévision (TF1 et Cable) dans Dinorah  ou Le Pardon de Ploërmel de Meyerbeer (rôle titre), et Marianne ( les Caprices de Marianne de Sauguet), ou l’entendre sur France Musique lors des diffusions de l’opéra Serse de Cavalli (Romilda) donné au Théâtre des Champs-Elysées avec les Paladins et Jérôme Corréas, ou le Requiem Allemand de Brahms  donné au Théâtre du Châtelet avec Joël Suhubiette , le chœur « les éléments » ,et les pianistes Bertrand Chamayou et Cyril Tiberghien.

      Sa discographie compte ,entre autres : Dinorah - DVD chez Cascadelle, Haydée (rôle titre) de Auber -DVD, Isabeau de Bavière dans Charles VI de Halévy-CD, Marianne dans les Caprices de Marianne de Sauguet - DVD, rôles d’Opéras Français rares qu’elle a été invitée par le Théâtre Impérial de Compiègne à créer et à enregistrer , ainsi que La Reine dans l’opéra contemporain de Pascal Dusapin, "Perelà"  mis en scène par Peter Mussbach à l'Opéra National de Paris et à l'Opéra de Montpellier (CD  "Naïve")..

 

En cette saison 2018-2019 deux prises de rôles : Donna Anna dans le Don Giovanni de Mozart et Gabrielle dans la Vie Parisienne d’Offenbach.Trois opérettes :  Bagatelle , un Mariage aux lanternes et un Mariage aux lanternes d’Offenbach à l’Odéon de Marseille (  2 dec, 27 janvier,10 mars) .reprises de la demoiselle en loterie, Carnaval à l'opéra.

Trois nouveaux oratorios, The spirit of England ELGAR (avec choeur et orchestre)à Lille salle du nouveau siècle et Magnificat de RUTTER avec le choeur la villanelle et orchestre , 15 et 16 décembre : Nelson Mess de HAYDN Eglise st Pierre du Martroi à Orléans.

Le 20 janvier : récital à l'église de Gif : airs et duos de musique sacrée dans l'oratorio et l'opéra pour soprano et basse.

18 mai : "Lafontaine parmi nous " : 4 solistes un piano.à St Cloud (lieu à préciser).

Juan-Carlos Etcheverry, Ténor

D’origine colombienne, Juan Carlos Echeverry a étudié le piano à Bogota et ensuite il a débuté sa formation lyrique au Conservatoire de Cologne en Allemagne dont il est sorti avec un premier prix de chant, puis il a rejoint l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Paris, où il a travaillé pendant trois ans sous la houlette de Robert Kettelson et de Janine Reiss.

Acclamé comme « un Rinuccio idéal » dans un Gianni Schicchi mis en scène par Laurent Pelly à l’Opéra de Paris, il a poursuivi sa carrière en France et en Europe avec notamment les rôles d’Ernesto dans Don Pasquale, Almaviva dans Le Barbier de Séville, Belmonte dans L’enlèvement au Sérail, Ferrando dans Cosi Fan Tutte, Tamino dans La flûte Enchantée et plus récemment les rôles d’Edgardo dans Lucia di Lammermoor et Nadir dans Les Pêcheurs de Perles.

En parallèle des rôles d’Opéra, le goût de Juan Carlos pour la comédie l’a conduit à s’intéresser aussi au Théâtre, à l’Opéra-bouffe et à l’Opérette, dont il est devenu également un grand interprète.
Ainsi en 2010, il a rencontré un succès tout particulier au Théâtre de Paris dans la pièce Maria Callas – Master Class où il donnait la réplique à Marie Laforêt tout en chantant Puccini. Ont suivi ensuite de nombreux rôles dans des opéra-bouffe d’Offenbach puis, en 2011, sa première interprétation du rôle de Carlos Medina dans une version décapante de Belle de Cadix mise en scène par Olivier Desbordes au Théâtre Comédia, qui lui a valu un vif succès.

En 2014 et 2015, outre la reprise du rôle de Nadir dans Les Pêcheurs de Perles à Perpignan et Saint Etienne, il a également incarné Pâris dans La Belle Hélène et Camille de Coutançon dans la Veuve Joyeuse. Par ailleurs il a fait ses débuts à l’Opéra de Massy avec le rôle du Prince-qui-passe- par-là dans Le Voyage dans la Lune, qu’il a repris ensuite en tournée en France et au Luxembourg avec la compagnie Opéra Éclaté.

En 2016 il a interprété le rôle de Macduff dans Macbeth avec Opera-Spanga aux Pays-Bas, où l’a été réinvité cette année pour son premier Alfredo dans La Traviata.
Parmi ses engagements futurs il y a une création sur Sacha Guitry à Genève et Annecy, Cosi fan Tutte en Hollande et La Belle de Cadix à Mérignac et à Sète.

Véronique Briel, Piano

Diplômée du conservatoire Nationa 5upérieur de Musique de Paris, elle y obtient les 1" Prlx de Piano et de

Musique deChâmbredans lê classe de Ga briel Tacchino en 1985.
Lauréate de la Bourse Hennessy_Mozart (1991) présidée par Phillppe Eniremont, elle reçoit ensuite les consells de Georgv Sebok, Paul

Badura-5koda, Vadim Sakharov et Cêtherine Collard.
PianÈte de l'Ensemble 2e2m dont lê vocation est la créêtion des compositeurs

d'êujourd'hul , elle interprète une trentaine de créations par an, êussi blen en Fran_ ce : Festiva Présences de Radio France, Musica de sÙasbourg, Manca de Nice, les Musiques de Marseille, Quimper... qu'à l'étranger : villa Medicis de Rome, Mâdrid, Bêrcelone, Athènes, Vienne, Mo§cou, Vilnius, Mexico, Buenos Aires, Panêma, Tongyeong en corée...

Elle collabore ainsi avec Pâul Méfano, Frânck Bedrossian, oscar stasnoy, Bruno Mantovani, ondrej adamek, Frédéric verrières. .

Elle se produit en récital comme en musique de chambre dans un répertoire très large, elle a donné différents concertos de Mozêrt/Beethoven à lanacek/ Stravinski/lvlessiaen avec le Kammer Wiener Orchester à Vienne et Linz, êvec l'Orchestre Amadeus à Varsovie et Poman, avec IEnsemble BernardThomas .'

Ele a consacré delrx disques (DllX records) aux oeuvres piênistiques des compositeurs polonais r'Pologne romêntique" et l'intégrale Witold Lutoslawski'

Elle travaille régulièrement êu sein des orchestres parlsiens : Orchestre Nâtional de Radio-France, OrchesÙe Philharmonique, opéra de Paris, Orchestre de Paris...Elle s'est produite 5àlle Pleyel, auditorium de Radio Frânce, Philharmonle de Paris, Théâtre des Champs Elysées, opéra Bastille...
Elle a été dirigée par Pierre Boulez, Ricardo Muti, Esa Pekka Salonen, Kurt Mâs'rr, Daniele GatU...

Son attirênce pour le Théâtre N4usical lui a donné l'occasion d'être soLrvent sur

"Psyché" de Molière à la comédie FÉnçaise, mise en scène de véronique vella, musique deVincent Leterme,

'Le Cirque' et 'lHistoire du Soldat' de Ramuz et Stravinski avec Eric Ruf puis

'Les Enfa nts T€ rribles" de PhiLGlass, mise en scène de Paul Desveaux. "Hey Ho'textes et chansons de 1ÿelalne Favennec,

'Les lnnocentines" d'Obaldia, mise en scène de Pierre Jâcquernont, musique de Gérard Calvi...

Lionel Muzin, Comédien

Encore en formation au conservatoire d’art dramatique il fait ses débuts professionnels en 1984  avec Denis Llorca au Centre Dramatique de Franche –Comté. Employé pour son jeu très physique et sa nature comique il aborde d’abord des rôles de jeunes premiers décalés comme Nicolas dans la grande fresque de Denis Llorca « Les Chevaliers de la Table Ronde » d’après Chrétiens de Troie (12 heures / Cirque d’hiver Bouglione), Léandre dans « L’Avare » de Molière et surtout le rôle fleuve de Fadinard dans «Le Chapeau de Paille d’Italie » de Labiche qui demande abattage, rythme et endurance.     Installé à Paris depuis 1985, il continue l’exploration du répertoire et  interprète des bouffons, Feste dans « La Nuit des Rois » de Shakespeare ou Flibbertiggibbet  dans « Amy Robsart » (R. Benoit) de Hugo. Il donne toute sa mesure dans les rôles de composition comme les vieillards Géronte des « Fourberies de Scapin » de Molière (Rétoré) et le très remarqué Pantalon d’« Arlequin Valet de Deux Maîtres » de Goldoni ( Lipszyc /Théâtre du Ranelagh), mais aussi dans des rôles sombre comme Jerry de « Zoo Story » d’Albee…Après une incursion dans le théâtre de boulevard, « L’Ivre de Cuisine » avec M. Baquet B.Fossey (Robert Fotune / th. St Georges) et le « Système Ribadier » de Feydeau avec J. Duby, M. Game et G. Beller (Ph. Ogouz), Georges Beller avec qui il enregistre d’ailleurs une série d’émission- jeu « Les Chevaliers du Labyrinthe» (réal. B. Gonner / Prod. J. Clément)  il intègre la troupe du Matamore en 1994 et joue notamment Shakespeare : Flûte dans le « le Songe d’une Nuit d’Eté », Doggberry dans « Beaucoup de Bruit pour Rien » le curé dans « Peines d’Amour Perdues » mais aussi Corneille pour un rôle sinistre celui-là, Pymante dans « Clitandre » et une nouvelle fois  Fadinard…A cette époque, il rencontre Daniel Cohen qui l’engage pour être son « coach- comédien » dans le film qu’il réalise et dans lequel il joue le rôle principal : « une Vie de Prince » (Lazennec). Il collabore et surtout au défrichage de son projet « les Deux Mondes » (prod. M. Kassovitz /Nord-Ouest) Gaumont en 2007 avec B. Polvoorde.

 

Parallèlement à sa carrière de comédien, il approfondit l’étude de la technique vocale et l’art lyrique avec Françoise Guinchat et s’oriente vers des rôles de caractère, chez Offenbach notamment : Spalanzani des « Contes d’Hoffman » (Opéra en plein air), Vantricasse du« Docteur Ox » (Cie les Brigands et les Musiciens du Louvre/Athénée). le rôle titre dans « Barbe Bleue » (Orchestre de La Folia de Lille), Inoyola de« La Périchole » à l’opéra de Metz,), Petermann de « Monsieur Choufleuri » (Péniche Opéra), Ménélas de « La Belle Hélène »  (festival de Saint-Céré), le rôle titre d’« Orphée aux enfers » (Opéra de Metz), Le Brésilien de « La Vie Parisienne » (opéra de Dijon), et « Tromb-Al-Cazar » mais aussi d’autres ouvrages d’autres compositeurs comme « Les Travaux d’Hercule » (Hercule)de Claude Terrasse à l’Opéra de Rennes « Rigoletto » de Verdi (Borsa) « La Flûte Enchantée » de Mozart (Monostatos) avec Opéra Eclaté, « Les Caprices de Marianne »  (Tibia) à l’Opéra de Compiègne, « Les nouvelles du Jour » de Hindemith à l’Opéra de Massy,« Fra Diavolo » d’Auber au Théâtre Impérial de Compiègne, « Un de la Cannebière » de Scotto à l’Opéra d’Avignon,« Véronique » de Messager à l’Opéra de Limoges… « Lady Be Good » de Gershwin( Bertie Basset) à l’opéra studio de Genève « La Belle de Cadix »…

Il chante aussi des oratorios : le « Requiem » (dir. A. C. Brayer) de Mozart, « La Petite Messe Solennelle» de Rossini avec le choeur Régional Nord-Pas de Calais (dir. E. Deltour), « Carmina Burana » de C. Orff dans son orchestration originale (dir. G.Lefebvre).

 

Il enseigne de puis plusieurs années la technique du chant et intervient comme formateur dans des stages d’art dramatique et lyrique.

 

FORMATION

Conservatoire d’Art Dramatique de Besançon § Escrime ancienne avec M. Marciano  § Danse Moderne avec T. Lopera  § Ecole du Cirque Fratellini  § Commedia dell’Arte avec G.Bonnot   §  Le Monologue avec S. Maurice

Le concert aura lieu dans :

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

0